La promotion 2017-2018

L ’ ECL propose une formation préparatoire aux écoles supérieures en arts du cirque, soutenue par la Région Auvergne Rhône-Alpes et la DRAC Auvergne Rhône-Alpes. Elle est devenue un lieu d ’ouverture dans lequel les élèves puisent dans le cirque, la danse et la musique pour affirmer leur propre langage artistique. Elle propose une formation sur deux années en vue de préparer les élèves aux concours des écoles de cirque nationales et internationales tout en accompagnant l’éclosion de personnalités artistiques singulières.
L’objectif de l’école est de mettre en place un travail corporel et artistique régulier tout en créant des passerelles permanentes entre le corps, le jeu et la Scène Découvertes .
Le collectif « Petit Travers » accompagne la promotion 2016 – 2018 en proposant à nos élèves des rencontres , des master – class et un parcours autour des projets de création du collectif. Ce partenariat crée des passerelles entre les élèves et le milieu professionnel.

Découvrez le teaser de la promotion ici

Juri Bisegna

 

Son nom c’est Juri, il vient d’Italie et il jongle avec des chapeaux. Il a commencé à jongler à l’âge de 10 ans et avant de découvrir les chapeaux il débuta par les balles, les cerceaux et les massues. Hier, il m’a dit qu’il aimait bien aller au cinéma, écouter de la bonne musique avec ses vinyles, manger des pizzas tranquille le vendredi soir en bonne compagnie. Pendant ses temps libres, Juri apprécie prendre sa camera et filmer.

Analia Vincent Ceppi

Contenu en cours

Joaquin Medina

Contenu en cours

Réhanne Arabi

« Je m’appelle Réhane Arabi et j’aurais 21 ans en décembre.
J’ai plongée dans le monde du cirque, petite, à l’âge de 6 ans car ma première maitresse d’école est la directrice de l’école de cirque de Sainte-Croix. J’ai passé quelques années à suivre un cours par semaine là-bas.

A mes 14, 15 ans j’ai décidé de faire plus de cours, de manière plus intense, de la danse contemporaine, classique, de l’acrobatie, de l’équilibre sur les mains et ma spécialité qui sont les aériens. Mon école de cirque est en Suisse dans un petit village où j’ai grandis. Lezarti’cirquea ouvert une section pour les jeunes qui voulait aller plus loin, et faire du cirque leur métier.

Grâce à cela, j’ai pu entrer avec grand plaisir à la formation préparatoire de l’Ecole de Cirque de Lyon en tant que cordiste. »

Ottavio Stazio

« Ottavio, préférablement Otti.

J’ai 23 ans et je suis Italien.
Suite à une période de voyage en Europe, j’ai entrepris un parcours autour du jonglage, et puis successivement autour de la danse surtout le hip-hop.

Et voilà, après tout ce temps, je me retrouve à l’Ecole de Cirque de Lyon, « prêt » à découvrir l’inconnu. »

Arthur Rudeaut Amouroux

Arthur.
22 ans.

Anciennement à :
Association Circonflexe
Puis, le Lido

Si vous lisez ce message c’est que
Je suis à l’école de cirque de Lyon

Le temps est bon
Le ciel est bleu

Bisou

Ricardo Mendes

« Bonjour, je m’appelle Ricardo S. Mendes, j’ai 23 ans et je viens du Portugal.
Après avoir vécu 5 ans en Suisse où j’ai effectué une formation de dessinateur architecte et en parallèle l’école de cirque de Sainte-Croix, LeZarti’cirque, j’ai décidé de m’investir à 200% dans l’univers artistique,particulièrement dans le jonglage balles et l’acrobatie.

En essayant de fusionner les deux disciplines pour obtenir un résultat surprenant et unique.
Me voilà aujourd’hui à l’École de Cirque de Lyon, prêt à surprendre et à émerveiller mon public! »

Bernadette Favre

« Moi, c’est Bernadette (c’est pas une blague) et je viens du fin fond du Gers, où j’ai commencé le cirque à Circ’Adour.

Je suis partie à Auch pour suivre l’option cirque du lycée Le Garros. A partir de la deuxième année, on doit choisir une spécialité. J’ai eu envie de monter au mât chinois, et n’ai pas voulu en redescendre.

J’ai alors décidé de tenter des écoles de cirque l’année d’après. J’ai passé des sélections, et pouf, me voici à Lyon ! »

 

Patricia Minder

« 21 ans, Suisse/Canadienne

A 15 ans j’ai eu la chance de partir de mon petit village en Suisse alémanique pour vivre une année de folie à Québec. C’est là où j’ai pu développer ma passion de bouger mon corps à la section amateur de l’école de cirque de Québec.

De retour en Suisse j’ai continué ma passion artistique en pratiquant du patinage artistique.

J’aime surtout l’aspect de l’équilibre, la fluidité, de la suspension et de l’envol. Toutes ces qualités avec même plus de liberté encore, je les ai retrouvés en pratiquant le main-à-main et les jeux icariens en tant que voltigeuse.

J’ai la grande chance de me retrouver dans ce milieu de cirque extraordinaire et de pouvoir développer tout ce travail corporel à l’école de cirque de Lyon. »

 

Timothée Aina-Meiffren

Contenu en cours

Yannis Gilbert

Contenu en cours

Xavier Mermod

Malgré les apparences, il n’est pas californien.

Issu d’une liaison entre un ours sauvage et d’une jeune suissesse, Xavier a dès ses débuts été un enfant violent et indépendant. Il a appris rapidement à survivre et à se défendre dans la dangereuse jungle suisse.
Lors de son premier contact avec la société, deux choses lui plaisaient, porter et tuer.
Il devait faire un ultime choix. C’est pourquoi finalement Xavier débuta en Suisse, à Sainte-Croix, Lezarti’cirque puis maintenant à l’école de cirque de Lyon pour devenir porteur.

« Tout va bien, quelle belle journée. »